Le 20 septembre c'était l'anniversaire de Maxime. Trois ans déjà au crépuscule d'un été qui fut particulièrement chargé pour ce p'tit chou

Que de nouveaux défis pour le petit Maxou cet été ! Dès début juillet il a du apprendre à devenir propre. Il y a certes eu quelques "accidents" en deux mois et demi mais finalement très peu. Puis il a du aller à la maternelle. Tu parles d'un été à la con pour ce p'tit chou de même pas trois ans ! Comme pour tout bambino de cet âge là... Le plus difficile aura été cette délicate étape qu'est l'arrivée en maternelle. Le premier jour, se retrouvant subitement dans un tout nouvel environnement, il s'est accroché à sa mère et du coup Carole est repartie en pleurs. Depuis ça va mieux, je le vois quand je fais nounou le mercredi et le vendredi. Il a pigé que c'est ainsi et c'est tant mieux car s'il se mettait à pleurer quand je l'amène, je repartirais le coeur lourd.

3

Son anniversaire tombant un mercredi, c'est moi qui fut chargé d'amener les gâteaux confectionnés par Carole. Celle-ci souhaitant avoir deux-trois photos de ce moment là, j'ai du demander à la maîtresse de bien vouloir en faire. Elle m'a répondu : "je ne vous promets rien, Maxime n'est pas très coopératif". Moi je dirais plutôt qu'il est désorienté, paumé dans les méandres de règles inédites dont il ne soupçonnait même pas l'existence. Ca devrait aller mieux dans un mois. Blonde et maigre comme un knack, la maîtresse a tout de même fait quatre photos. On y voit Maxou seul comme un perdu devant le gâteau brioché dans lequel trois bougies ont été plantées. Ces photos sont d'une tristesse ! On est ensuite allés récupérer Yoyo à la sortie de son école située juste à côté. Et là, pendant qu'on attendait Yoann, Maxou revivait et appelait son frère de bon coeur : "Yoyo ! Yoyo !" On était aux portes de l'automne mais le soleil était au rencard.

1  2

On a alors fêté son troisième anniversaire. Carole avait invité ma mère ainsi que notre proprio qu'elle appelle Mamie Danièle. Celle-ci accepta avec joie. Ca lui change les idées après le décès de son époux fin juillet. On a remis les cadeaux à la fin de l'apéro mais auparavant Maxou avait amené tous ses tut tut animo à ma maman. Depuis qu'elle a joué avec lui à l'anniversaire de Thaly, il vient chaque fois lui donner ses jouets... comme si elle avait la même passion que lui. On est ensuite passé à table. Et quand le dessert arriva, je fus heureux comme un gosse car je sais que les gâteaux que fait Carole sont toujours excellents. Là, c'était un gâteau au chocolat avec poires et croquant. Ca m'a fait craquer, ça m'a réjoui le palais à un point tel que j'en avais les papilles qui papillonnaient. Ce mois de septembre est en tous cas plein d'évènements, heureux ou moins sympas, pour le petit Maxime.

3b

4