En ce vendredi 16 juin 2017 se tenait la kermesse de fin d'année scolaire de l'école où va Yoyo. 

0b

Il devait faire pas loin de trente degrés en cette belle aprème de juin. Les parents avaient pris place sur des bancs disposés d'un côté de la cour, face au préau, attendant de voir leurs bambins faire le spectacle. David tenant à filmer, on avait réussi à se mettre au premier rang. Le soleil tapait fort et on se demandait quand Yoann allait passer. Il y eut en effet plusieurs classes qui, ensemble, interprétèrent "Le petit pont de bois" d'Yves Duteil. On a eu ensuite eu droit à du Guy Béart et du Brassens. J'ai soufflé à l'oreille de Thaly : "ils n'ont rien de plus moderne ?" Je blaguais, je conçois qu'à l'école les grands classiques de la chanson française soient utilisés. A chaque fois une maîtresse faisait le chef d'orchestre, guidant les enfants par de grands gestes distillés soit en douceur soit de façon plus énergique. Les élèves d'une autre classe ont ensuite fait des acrobaties mais toujours pas de Yoyo. Nous étions impatients de le voir, comme lorsqu'un film commence et qu'on attend que le héros montre enfin sa bouille à l'écran. Et notre héros est arrivé ! La veille, il avait dit "qu'est-ce que je stresse !" à Carole. Ayant un rendez-vous très important pour la suite de sa carrière, celle-ci ne pouvait être là dès l'entame des festivités mais elle viendrait dès que possible. David s'est un peu décalé pour filmer vu que Yoann se retrouvait placé entre un des poteaux soutenant le préau et la maîtresse dirigeant le chant, laquelle s'obstinait à ne pas bouger. De ma place j'ai pris des photos comme j'ai pu car les consignes données avant le début du spectacle étaient strictes. Les parents ne devaient en aucun cas perturber le show en se déplaçant ou en venant tout près des élèves pour prendre des photos. Or, si j'ai quelquefois l'esprit rebelle, je peux également être très respectueux. Et Yoyo et ses camarades de classe chantèrent "Tout le bonheur du monde" de Sinsemilia avec une belle chorégraphie. Yoann faisait les gestes avec beaucoup d'application sans quitter la maîtresse des yeux.

0

Avec ses potes il regagna ensuite sa salle de cours. Reviendrait-il ? Au vu du déroulement du spectacle, on comprit que non. Maxou étant très fatigué, David décida d'aller le coucher. Deux minutes plus tard, Thaly et moi quittions notre place pour nous mettre à l'ombre. Même mon short était mouillé tant on avait chauffé sous les dards puissants du soleil. Un quart d'heure plus tard, Carole arrivait, toute souriante. De part et d'autre de la cour de récréation, des parents bénévoles s'occupaient des jeux mis en place pour les enfants. Ces derniers disposaient d'une fiche contenant des cases. Lorsqu'ils avaient réussi un jeu, le parent responsable de l'épreuve cochait la case. Yoyo commença à faire les jeux car au bout de six cases cochées, il gagnait un Mr Freeze.

0f   0i

Aussi se donna-t'il à fond sur les épreuves. Or, n'aimant pas trop attendre, il commençait parfois à faire la queue pour brusquement aller voir ailleurs s'il y avait moins de concurrents. Et comme c'est un doux playboy, il sortit soudain du rang à l'épreuve du "garçon de café" en apercevant Jade qui se pointait. Il discuta deux bonnes minutes avec la fille de la nounou avant de reprendre la place qu'il occupait avant. Pas un des gosses faisant la queue ne broncha. L'ambiance était bon enfant, il y avait un bon esprit et on ressentait, dans cette cour bondée de monde, la joie des parents et de leurs progénitures. Yoann a été royal dans sa course en sac avant de parfaitement maîtriser l'exercice du garçon de café où, tenant un plateau sur lequel était posé un gobelet d'eau, il devait passer plusieurs obstacles sans rien renverser.

0c   0g  

0w  

0a

Ce fut une bien belle après-midi. Cette kermesse entamée sous une lourde chape de plomb tant le soleil cognait se terminait de merveilleuse façon avec un Yoyo euphorique et très content.