0g7

Depuis que je suis à la retraite je glande. Je le reconnais. Inutile de me torturer, j'avoue ! On m'a dit de faire du sport, de marcher, de me bouger le cul. Je me suis exécuté, je fais du vélo d'appart, j'ai marché dans les ruelles mais au bout de quinze jours je connaissais mon quartier par cœur. J'en ai eu marre de saluer chaque jour Aziz, l'épicier du coin ouvert même le dimanche. Marre aussi de m'effrayer à chaque fois au n° 14 où un imbécile de basset aboyait, planqué derrière la clôture. J'ai passé mon temps à obéir durant les années où je bossais, alors maintenant je fais c' que je veux. Je me lève vers midi, je prends mes pilules. J'en ai quatre à prendre, une pour mon hyper tension, une pour prévenir le cholestérol et encore deux autres mais j'sais même plus pourquoi. Oui je me lève tard car je me couche tard, vers trois ou quatre heures du matin. Je suis complètement déphasé. Entre minuit et les couvertures, j'écris. J'aime ça ! La nuit je suis plus inspiré, les mots viennent quasiment d'une traite. Soudain je regarde l'heure, bon sang que le temps a vite passé ! Il n'est que temps de me lover dans les bras de Morphée. Vous allez rire mais j'ai longtemps cru que c'était une nana. Eh ben non, c'est un mec. Oh la, ça fait drôle. Heureusement que je vais me coucher dans les bras de Thaly. Une fois debout, je consulte Facebook. Comme c'est plein d'infos et de mauvaises nouvelles (pléonasme) de messages tout faits qu'il faut "liker" et d'ordres à peine déguisés du style " partage si t'as un coeur", je peste. Les potes n'ont-ils donc plus rien à écrire ? Ensuite je lis mes mails… enfin, quand j'en ai. L'ordi est mon complice. J'ai appris à m'en servir au boulot où j'ai eu des cours pour dompter la "bête". J'avais vite pigé qu'il fallait s'appliquer, s'accrocher et maîtriser Word, Excel, les graphiques avec des pourcentages, des "fromages" et autres conneries qui plaisent tant aux patrons avides de chiffres et de statistiques. Par contre, je suis largué maintenant avec les Ipod, Aïepad, le streaming et tous ces trucs là car je viens d'une autre planète, celle des années 50, celle d'un monde lointain où si un mec m'avait dit qu'un jour je téléphonerai en marchant dans la rue, je l'aurais pris pour un dingo. J'ai tout de même installé Windows 10 et lors de la mise à jour mon Adblock Plus a été viré. Comme par hasard ! Il était pourtant bien pratique, il bloquait la pub sur les pages que je visitais sur le Net. Du coup je me suis retrouvé avec des pages Web infestées de publicités. J'ai eu un choc, je n'avais plus l'habitude. Certains sites vont même jusqu'à expliquer qu'ils ont besoin de la pub pour vivre. Et moi, pour vivre, je fais quoi ? Ben je me démerde. Faut arrêter de prendre les gens pour des cons. Si Internet est une chouette chose en règle générale, c'est aussi une incroyable machine à fric et un nid d'espions. Pour exemple, revenons-en à Facebook. Ca commence d'innocente façon. Quand tu t'inscris sur ce site créé par Mark Zuckerberg, on te demande de te décrire, de dire à quelle école tu étais, où t'habites, où tu bosses. Puis quoi encore ? Il veut pas aussi mon numéro de Sécu, le Zuckerberg qui vend nos infos aux publicitaires ? Quel fils de pub, celui-là ! Ah si on savait tout !